Produits sains
Partages

Tag Archives for " les produits saines "

Un remède naturel pour soigner son mal de ventre après les fêtes

Partages

A la recherche d’un remède naturel pour soigner son mal de ventre ?

Les fêtes sont toujours un moment où l’on mange bien, voire parfois un peu trop. Pas évident dans ces conditions d’éviter les maux de ventre et problèmes de digestion.

Il existe des médicaments qui pourraient vous faire passer rapidement vos maux de ventre ou problèmes de digestion. (N’hésitez pas à contacter un médecin dans ce cas).

Il existe également des remèdes naturels pour soigner ces petits maux de ventre, qui finissent habituellement pas passer tous seuls.

 

Maux de ventre et problèmes de digestion : une solution naturelle

Nombreux sont celles et ceux qui cherchent des remèdes naturels. Il en existe des dizaines, car de nombreuses civilisations utilisent des recettes naturelles pour soigner diverses maladies ou problèmes de santé.

De nombreux composants et ingrédients ont des vertus très intéressantes et peuvent se révéler de très bonnes alternatives aux médicaments

 

Soigner son mal de ventre naturellement grâce au gingembre

Si vous souhaitez faire passer vos petits maux de ventre rapidement et de manière naturelle, essayez de consommer du gingembre frais ou en poudre.

Le gingembre, en plus de ses vertus que l’on dit aphrodisiaques est également selon la littérature un excellent remède naturel aux problèmes de digestion.

Des études ont également démontré que le gingembre possède des propriétés dites antiémétiques : il permettrait de soulager les nausées et les vomissements (pendant la grossesse également). A noter que ces études ont été réalisées avec des comprimés de gingembre en poudre, et non pas du gingembre frais.

Il serait également efficace contre les brûlures et remontées gastriques.

 

Où acheter son gingembre, le remède aux problèmes de digestion?

Le mieux bien sûr serait de trouver du gingembre bio ce qui garantit une plus faible contamination par des produits chimiques (insecticides, pesticides …) et l’absence d’additifs chimiques.

Le gingembre est disponible dans la plupart des magasins bio, sur internet notamment dans les parapharmacies en ligne et dans les grandes surfaces (au rayon fruits et légumes notamment)

 

Les autres solutions naturels aux problèmes de digestion

Si vous n’êtes pas fan de gingembre ou si vos symptômes sont différents, voici d’autres remèdes naturels pour soigner son mal de ventre.

Pour éviter l’aérophagie, on peut se préparer une tisane de basilic frais, en versant des feuilles de basilic frais dans de l’eau bouillante, puis en laissant infuser quelques minutes

Une pincée de bicarbonate de soude (alimentaire) ajoutée à un plat permet d’éviter les ballonnements qui surviennent lorsque l’on mange trop ou trop vite.

L‘huile de foie de morue serait également un très bon remède contre la digestion difficile.

Enfin, la menthe (naturelle) en fin de repas est également un facilitateur de digestion

 

Et vous, après les fêtes quels sont vos remèdes naturels pour stopper les problèmes de digestion ?

5 types de cuissons saines

Partage

Panorama des cuissons saines

De plus en plus de produits de mauvaise qualité sont vendus et certains produits sont toxiques pour la santé (CF le bisphénol, le téflon etc…)

Si vous souhaitez des cuissons plus saines de vos aliments, vous devriez vous tourner vers ces types de cuisson :

 

La fonte de fer

Les ustensiles en fonte de fer quels qu’ils soient sont considérés comme sains : poêles, wok, marmites ou cocotes sont conseillés sans restriction (lorsqu’ils ne contiennent pas d’aluminium). Le fer est un élément chimique nécessaire pour notre organisme. Même si d’infimes résidus de sels de fer se retrouvaient dans l’alimentation suite à une rayure par exemple, ils ne seraient aucunement toxiques.

 

Les plats en céramique

Les plats pour four en céramiques de bonne qualité ne libèrent rien de toxique à la chaleur ou au contact d’aliments acides.

 

L’inox, oui mais en 18/10

L’inox contient du nickel et du chrome, deux métaux toxiques qui, lorsqu’ils sont au contact de substances acides (comme le jus de citron, la sauce sauce tomate, le vinaigre, etc…, peuvent passer dans l’alimentation.
L’inox 18/10 est quant à lui stabilisé et ne pose donc pas ces problèmes.

 

Vapeur et pierrade

La cuisine à la vapeur et la pierrade ne présentent aucun risque. Pour la pierrade, il faut tout de même prendre quelques précautions, comme pour la cuisson au barbecue, afin d’éviter aux produits de carboniser et de produire des composés cancérigènes.

 

Le Pyrex

Les casseroles en Pyrex peuvent contenir quelques particules de plomb résiduelles. Cependant lors de la fabrication du verre, elles sont emprisonnées dans la masse de verre, et sont donc indélogeables pendant le processus de cuisson. Les casseroles ou plats en verre sont des ustensiles sains et fiables.
A conseiller également pour vos stockages de produits et autant que possible pour remplacer le plastique, surtout au contact de la chaleur. Dans cet article sur les bouilloires sans plastiques, certains modèles en verres ont été proposés dans ce sens.

 

A lire sur la cuisson saine

Le bon choix pour cuisiner : Les cuissons les plus saines, les ustensiles les plus sûrs

Y a t’il un danger à consommer du panga ?

Partages

Le panga dangereux ?Quel danger à consommer du panga ?

Depuis 2009 et un reportage diffusé à la télévision, le panga, un poisson tropical élevé de manière intensive en Asie, n’a pas bonne presse.

Pour autant, on en trouve dans les étals de certaines poissonneries et dans la grande distribution.

Regardez ce reportage très sérieux pour vous faire une idée sur le sujet : émission Capital de M6, « Panga : enquête sur le poisson à prix cassé » de Christophe Brûlé, Eric Nappi, Florent Blanchard, Isabelle Laporte


Qu’est ce qu’un Panga ? par sudotone

 

Comment repérer le panga dans les poissonneries ?

Sa dénomination est Panga ou Pangasius hypophthalmus

Consommation panga, quel danger ?

Depuis des années des crises sont apparues : veau aux hormones, vache folle, dioxine, OGM etc. Depuis, le consommateur est inquiet et s’interroge : peut-il encore faire confiance aux gouvernements pour le protéger au niveau alimentaire ? Peut-il encore se nourrir sans risque ?

L’email que tout le monde a reçu en 2012 était un hoax, car cet email ne provenait pas d’IFREMER.

Cependant lorsque l’on regarde le reportage ci dessus, l’on voit bien que ces informations sont pourtant bel et bien vraies.

Quelques points à éclaircir

Dans le reportage qui est tout de même un peu trop alarmiste, existe quelques inexactitudes. En voici certaines :

Eau boueuse

Une eau boueuse est due à la présence de particules en suspension. Une eau turbide n’est pas forcément contaminée, cela n’a rien à voir. Une eau translucide peut être beaucoup plus contaminée, donc cet argument n’est pas valable.

Une liste de contre-véritées est consultable sur le site du Cirad, vous y verrez que certaines informations du reportage sont un peu erronées.

Mon avis sur le panga

Personnellement ce n’est pas du tout le type de poisson que j’irais acheter, même si le prix est intéressant et pour plusieurs raisons :

  1. le coût carbone doit être énorme puisqu’il faut rapatrier en Europe ces poisson, en avion ou bateau, pourquoi ne pas plutot acheter des produits locaux ?
  2. de nombreuses zones d’incertitude quant à la contamination des eaux d’élevage de cet élevage intensif

Complément : la liste rouge greenpeace

Greenpeace dont le but est la protection des espèces et de l’environnement propose une liste rouges des espèces. Cela signifie qu’elles sont sur-pêchées, en voie de disparition, élevées dans de mauvaises conditions etc…

Informez vous pour n’acheter que des espèces préservées.

Et vous en consommer vous ? que pensez vous de ce poisson ? cela sera il un scandale alimentaire de plus dans quelques années ?

Crédit image :
[markuso] / FreeDigitalPhotos.net

Un mixeur sans plastique

Partage

Un mixeur plongeant en métal, meilleur pour la santé

On le sait bien maintenant, le plastique au contact de la chaleur entraine la livération de certains composés toxiques tels que le bisphénol A, les phtalates etc…

Nous avions évoqué ce sujet à propos des bouilloires en plastiques et nous vous proposions des modèles sans plastiques ou beaucoup moins : voir cet article

Pour un mixeur, le constat est le même que pour une bouilloire, les aliments en contact avec le bras plongeant sont chauds (le mixer plongeur sert notamment pour les soupes).

Cependant pour résoudre ce problème, il existe depuis peu des mixeurs plongeurs en inox, qui évitent donc le contact plastique-produits chauds.

L’on peut par exemple trouver le modèle ci-dessous dont la partie plongeante est entièrement métallique  ce qui limite les échanges possibles que l’on pourrait avoir avec une partie plongeante en plastique

 

        

Même si le titre de cet article est « un mixeur sans plastique »,  j’ajoute ce produit qui ne contient pas de bisphénol et qui peut permettre de remplacer le mixeur plongeant pour réaliser soupes, purées, et petits pots pour bébés.

Il s’agit du robot maxi saveurs qui est polyvalent. Il permet de cuire à la vapeur les légumes, fruits, pour les ramollir avant de les mixer pour en faire de la purée ou de la soupe. C’est en plus un gain de temps important.

Voici comment il fonctionne :

Quels sont les produits de la mer les moins gras ?

Partages

Classement des poissons selon leur taux de matières grasses

Manger moins gras est une préoccupation de plus importante chez une partie de la population. Pourtant les matières grasses sont essentielles à notre organisme.

Il est donc important de ne pas manger trop gras et d’avoir une alimentation équilibrée.

Manger du poisson peut permettre de limiter l’apport en matières grasses tout en mangeant des protéines animales.

Les produits de la mer sont également riches en acides gras insaturés et relativement pauvre en cholesterol.

Dans le tableau ci-dessous, vous pourrez trouver le taux moyen de matières grasses (lipides) des espèces aquatiques : poisson, mollusques, crustacés (valeurs moyennes) relevées le 11/10/2012.

 

Nom commun Nom scientifique Teneur en lipides totaux (g pour 100g)

Teneur en cholesterol (mg pour 100g)

Bar sauvage Dicentrarchus labrax 1,6 58,1
Bar d’élevage Dicentrarchus labrax 4,1 56,8
Cabillaud / morue commune Gadus morhua 0,4 41,5
Crevette tropicale monodon (crevette géante tigrée) Penaeus monodon 0,4 204,5
Hareng gras Clupea harengus 10,6 54,7
maquereau Scomber scombrus 14,2 49,7
Raie Raja spp 0,2 45,5
Huitres creuses Crassostrea gigas 1,7 20,3
Sardine à l’huile végétale (hors huile d’olive) Sardina pilchardus 13,8 70,6
Saumon d’élevage Salmo salar 12,9 55,9
Sole Solea solea 0,4 51,8
Thon germon maigre Thunnus alalunga 1,1 32,9
Turbot d’élevage Psetta maxima 3,8 50,9
Lotte Lophius budegassa 0,2 44,1
langoustine Nephrops norvegicus 0,7 149,1
Lieu noir Pollachius virens 0,9 62

 

Dans notre liste, les produits de la mer ne dépassent pas les 15% de matières grasses.

Les espèces les moins grasses sont (<5% de matières grasses):

  • Cabillaud / morue
  • Crevette tropicale
  • Raie
  • Sole
  • Thon germon
  • Lotte
  • Turbot
  • Huitres
  • Langoustine
  • Lieu noir

Les espères les plus grasses sont (entre 10 et 15% de matières grasses) :

  • Hareng
  • Maquereau
  • Saumon d’élevage

Vous souhaitez connaitre les valeurs complètes pour la plupart des espèces aquatiques, rendez-vous sur nutraqua.fr

Acheter une poêle à crèpes sans téflon

Partages

Acheter une poêle à crèpes sans téflon, plus saine

Les revêtements anti-adhésifs pour les poêles sont généralement mauvais pour la santé (lire l’article sur le téflon). Mais ces revêtements anti-adhérence pour crêpières sont pourtant bien utiles.

C’est ce que je croyais jusque là.

Lorsque je faisais mes crêpes dans mon poêle avec téflon, d’une marque bien connue, c’était rapide. J’ai ensuite utilisé des poêles traditionnelles sans revêtements et la ce fut un échec. Les crêpes collaient et ce n’était vraiment pas pratique.

Même en ajoutant huile ou beurre dans la pâte, rien n’y faisait.

J’ai découvert il y a quelques temps les poêles De Buyer, tôle d’acier avec  cire d’abeille.

Ce sont des poêles très lourdes qui demande un culottage avant de devenir naturellement anti-adhésives.

 

Quelques avantages à utiliser une crêpière en tôle d’acier

  • Pas de revêtement toxique
  • utilisation possible d’une spatule en métal sans aucun problème

Comment faire le culottage de sa crêpière ?

 

Quelques conseils d’utilisation pour les crêpières De Buyer

  1. il faut que la poêle soit bien chaude avant de verser la pâte, sinon cela  risque de coller… Faites tomber une goutte d’eau, elle doit s’évaporer instantanément sur la poêle, en crépitant.
  2. Ne pas chauffer trop fort. Si votre graduation va de 1 à 6, chauffer sur le thermostat 3
  3. ne pas retourner la crêpe avant que le côté poêle ne soit cuit

 

Où acheter une poêle à crèpes sans téflon ?

Ces poêles existent en 3 formats : 24, 26 et 30 cm de diamètre. Attention, en 30 cm, elle est assez lourde.

24 cm

26 cm

30 cm

Quelle poêle pour une cuisson saine ?

Partage

Cuisson saine : comparatif des types de poêles cuisson saine

Cuire des aliments à la poêle est un mode de cuisson couramment utilisé. Au niveau santé, l’idéal serait de cuire à température douce, sans dépasser les 100°C. Cependant la cuisson à la poêle est une cuisson un peu moins douce mais très utile pour de nombreux aliments et plats, et surtout irremplaçable dans certains cas.

Mais selon le matériel de cuisson utilisé la cuisson sera plus ou moins saine.

En effet les poêles anti-adhésives ont par exemple mauvaise presse, à cause du téflon (polytetrafluroéthylène = PTFE), qui serait cancérigène.

Les poêles en téflon seraient dangereuses pour la santé

Ce serait plus particulièrement le PFOA, un des composants du téflon (qui permet notamment à l’anti-adhésif de résister à la chaleur, et de se nettoyer facilement) qui serait toxique, selon une étude de 2005 réalisée par l’Agence de protection de l’environnement (Etats Unis, EPA) source : viesaineetzen.com

La résistance à la chaleur du téflon ne serait pas aussi bonne que cela. Selon l’association indépendante Environnemental Working Group, après quelques utilisation du téflon, des produits toxiques sont émis dès 230°C, ce qui est peu (une cuisson peut atteindre une température allant jusqu’à 391°C en un peu  plus de 3 minutes ). Le phénomène s’accélère même si le détergent utilisé est abrasif.

Le téflon se raye également très facilement lorsque l’on utilise des ustensiles en métal, et ce sont des particules qui se retrouvent dans l’alimentation.

Types de poêle cuisson saine

Quelles alternatives avons nous pour une cuisson à la poêle plus saine ?

  • inox : aliage d’acier avec du nikel (18%) et du chrome (10%)  (18/10). Préférez la fabrication française ou européenne.
  • acier : très résistantes, ce sont des poêles qui nécessitent un culottage.
  • fonte de fer : un culottage est également à prévoir

Exemple de poêles

Acier

 

Fonte de fer

  

Inox

 

A lire sur le sujet de la cuisson saine

http://www.cleacuisine.fr/autres/peut-on-cuisiner-sainement/

http://cuisine-saine.fr/cuisine_bio/a-cuisine-saine-cuisson-saine-la-fonte-naturelle-la-ceramique-et-linox/comment-page-1#comment-20781

Les sodas ne sont pas sains

Partage

Les sodas sont ils dangereux pour la santé ? Qu’en est il des colas ?

Persuadé que les sodas et colas sont relativement dangereux pour la santé, je suis tombé sur un article de blog intitulé : « 3 dangers du coca cola pour la santé « 

Loin de moi l’idée d’incriminer telle ou telle marque. Cependant cet article basé sur des informations scientifique souligne quelques points importants au sujet des sodas et plus particulièrement des colas.

Ce que l’on peut retenir de cet article, sont les dangers potentiels apportés par des ingrédients de certains colas :

  • le caramel de synthèse, utilisé comme colorant pourrait s’avérer cancerigène (source : institut de recherche américain CSPI). Ce caramel chimique contiendrait entre autres de l’ammoniac et des sulfites qui, mélangés, à haute température, pourraient provoquer différents types de cancers (prouvé par des études sur les animaux)
  • l’acide phosphorique (E338) dangereux pour les os et les reins.
    La surconsommation de cola pourrait favoriser ostéoporose et insuffisance rénale
  • L’aspartame, utilisé dans les sodas light est dans le collimateur de plusieurs études scientifiques. On reviendra d’ailleurs sur ce composant dans de prochains articles, car il est vraiment à éviter.

 

Si vous aimez les sodas, je vous conseille donc d’éviter ceux qui contiennent :

  • aspartame (préférez plutôt à la stévia ou avec sucre)
  • acide phosphorique

Généralement, pour ce qui est du colorant caramel, on n’y échappe pas dans un cola.

 

A lire sur le sujet

 

Se soigner naturellement grace aux plantes

Partages

Se soigner grâce aux bienfaits de la nature

 

C’est suite à la lecture de l’article « comment la nature nous soigne », du magazine « ça m’intéresse » de septembre 2011, que j’ai décidé de vous parler des bienfaits de la nature.

Je vous engage bien évidemment à vous procurer ce magazine, soit en bibliothèque ou à le commander si vous désirer le lire en intégralité.

Cet article propose 24 thérapies nouvelles, d’origine naturelle et validée par la science. Cet article aborde par exemple les bienfaits nouveaux découverts pour un certain nombre de produits naturels, en voici une synthèse (A noter que je n’ai choisi de parler que des produits faciles d’accès ou facile à se procurer pour tout un chacun) :

  1. le miel aurait une activité anti-bactérienne, notamment sur les Staphylocoques, les salmonelles ou certains bacilles (source : université de Pennsylvanie). Les plus efficaces seraient les miels de conifères, puis de thym, puis de citrus et enfin les miels multi-fleurs.
  2. l’echinacea permettrait de lutter contre les rhumes
  3. le curry permettrait d’améliorer le transit
  4. le gingembre permettrait de lutter contre les inflammations
  5. les jus 
  6. le thé vert permettrait de protéger la peau
  7. les pepins de pamplemousse auraient un rôle désinfectant
  8. le thym, aurait un rôle antiseptique, antitussif. Ce sont en fait les terpènes qu’il contient qui fluidifieraient les mucus.
  9. La camomille, la valériane, et l’herbe aux chats, auraient un rôle anti-stress (relaxantes et sédatives)

Cette liste non exhaustive, prouve bien que les produits naturels produits par la natures sont sources de nombreux bienfaits.