Produits sains
Partages

Tag Archives for " des produits sains "

Le sport pour la santé

Partages

SPORTS ET SANTE

(Article invité du site www.osez-courir-santé.fr)

 

sport-et-sante

Crédit photo [photostock] / FreeDigitalPhotos.net

PRENEZ-VOUS SOIN DE VOTRE SANTE ?

Depuis plusieurs années, une mode pour certains une évidence et une manière de vivre pour d’autres, la vente des produits BIO s’est développée de manière régulière dans notre société de consommation.

Après les différents scandales (ils sont de plus en plus fréquents à être dénoncés) sur les fraudes dans l’alimentation, vous êtes de plus en plus nombreux à ne plus faire confiance aux filières alimentaires et autres industriels qui vous trompent. Dernier en date : la viande de cheval en lieu et place de la viande de bœuf. Sans compter l’introduction de tous les  adjuvants et produits chimiques dont personne ne connaît les effets à long terme (et surtout à très long terme) que nous ingurgitons depuis tant d’années. Le sucre, le sel en quantité bien supérieure que nécessaire, les huiles de palme….etc.

En parallèle,

Pour quelles raisons les cancers, les allergies et autres problèmes de santé ont augmentés de manière très significatives et ce même à des âges relativement jeunes.

Ne serait-il pas préférable de manger un peu moins (nous mangeons de toutes façon beaucoup trop) mais manger beaucoup mieux?

Certains  d’entre vous ont déjà ouvert les yeux et commencent à changer leur comportement d’achats en se posant la question: POURQUOI NE L’AI-JE PAS FAIT AVANT ?

Excellente question ! ……….. À laquelle je ne répondrai pas. Vous connaissez sans doute la réponse.

LE MEILLEUR DES MÉDICAMENTS

Mais pouvez-vous répondre ces questions?

Aimeriez-vous :

  • Réduire la plupart de vos médicaments?
  • Avoir des poumons bien oxygénés et en bonne sante?
  • Prévenir la perte de masse musculaire?
  • Entretenir le bon fonctionnement de votre cerveau?
  • Prévenir le déclin des fonctions immunitaires?
  • Prévenir du vieillissement physiologique
  • Résister à la maladie d’Alzheimer
  • Apporter une résistance accrue au cancer
  • Augmenter votre production d’endorphine qui écrase le stress et l’anxiété de la journée et qui permet l’euphorie et le bien être?
  • Tonifier vos muscles?
  • Affiner et modeler votre corps?
  • Mieux fixer le calcium et permettre de retarder une éventuelle ostéoporose?
  • Muscler et renforcer votre cœur?
  • Réduire le taux de mauvais cholestérol?
  • Une aide afin de supprimer définitivement  le tabac?
  • Avoir une peau bien plus souple et belle?
  • Réduire vos rides?
  • Avoir des vaisseaux sanguins mieux irrigués?
  • Réguler votre hypertension?
  • Éviter ou réguler le diabète?
  • Posséder une meilleure endurance?
  • Une meilleure concentration?
  • Stabiliser votre poids….. voir maigrir?
  • Éviter la dépression?

PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE !

Il n’est jamais trop tard pour une activité physique autre que l’activité normale de tous les jours. Que vous ayez de 7 à plus de cent ans. (Après une visite médicale sérieuse et accord de votre médecin)

Je ne parle pas ici de compétition, mais de marche, et/ou de jogging, pratiqués en endurance. C’est à dire d’une manière raisonnée, tranquillement, suivant votre âge et vos capacités du moment. Vous bénéficierez ainsi de tous les bienfaits énumérés ci-dessus.

Les effets psychiques seront immenses, votre estime de vous-même se renforcera, vous vous sentirez plus jeune, vous penserez de manière positive, vous aurez la possibilité de vous faire des amis (es) solides et votre joie de vivre sera renforcée.

On note une amélioration sensible de l’estime de soi chez les sujets entre 55 et 75 ans, et un meilleur bien-être général chez les adolescents en plein bouleversement pubertaire.

Regardez autour de vous ces personnes de tous âges qui partent marcher ou courir, et posez leur ces questions:

  • Pourquoi font-ils du sport?
  • Quels bénéfices en retirent-ils?
  • Leur vie a-t-elle changé depuis qu’ils s’adonnent au sport?

Depuis une vingtaine d’années nous voyons fleurir, de plus en plus de marcheurs et de joggeurs, il y a bien une ou des explications! …………..OUI!

Elles se trouvent dans toutes les lignes que vous venez de lire.

Tous les médecins et cardiologue préconisent sérieusement une activité d’endurance après un infarctus ou des problèmes coronariens. Croyez-vous que c’est juste pour se faire plaisir?

Bien sûr, la marche ou le jogging ne sont pas les seules activités physiques d’endurance. Le vélo, la natation et d’autres sports d’endurance existent également.

Mais sont plus onéreuses de part le matériel, les droits d’entrées, la dangerosité, l’enfermement dans une salle……

La marche et la course sont des activités physiques simples, naturelles et de plein air qui ne demandent pratiquement aucun matériel ou équipement.

Faire attention à son alimentation c’est bien! C’est même très bien! Mais allez jusqu’au bout !

Pratiquer une activité physique en complément c’est encore beaucoup, beaucoup mieux!

Ne vous retrouvez pas dans quelque années à vous posez la même question sur votre santé, pour vous même vos enfants et peut-être vos petits enfants:

POURQUOI NE L’AI-JE PAS FAIT AVANT ?

Amicalement,

Merci à Judicaël de m’avoir permis de m’exprimer sur son site. Son blog contient des articles d’une grande qualité. Continuez de le suivre!

J’assure toute la responsabilité de la véracité des informations contenu dans cet article.

André CANGEMI

5 types de cuissons saines

Partage

Panorama des cuissons saines

De plus en plus de produits de mauvaise qualité sont vendus et certains produits sont toxiques pour la santé (CF le bisphénol, le téflon etc…)

Si vous souhaitez des cuissons plus saines de vos aliments, vous devriez vous tourner vers ces types de cuisson :

 

La fonte de fer

Les ustensiles en fonte de fer quels qu’ils soient sont considérés comme sains : poêles, wok, marmites ou cocotes sont conseillés sans restriction (lorsqu’ils ne contiennent pas d’aluminium). Le fer est un élément chimique nécessaire pour notre organisme. Même si d’infimes résidus de sels de fer se retrouvaient dans l’alimentation suite à une rayure par exemple, ils ne seraient aucunement toxiques.

 

Les plats en céramique

Les plats pour four en céramiques de bonne qualité ne libèrent rien de toxique à la chaleur ou au contact d’aliments acides.

 

L’inox, oui mais en 18/10

L’inox contient du nickel et du chrome, deux métaux toxiques qui, lorsqu’ils sont au contact de substances acides (comme le jus de citron, la sauce sauce tomate, le vinaigre, etc…, peuvent passer dans l’alimentation.
L’inox 18/10 est quant à lui stabilisé et ne pose donc pas ces problèmes.

 

Vapeur et pierrade

La cuisine à la vapeur et la pierrade ne présentent aucun risque. Pour la pierrade, il faut tout de même prendre quelques précautions, comme pour la cuisson au barbecue, afin d’éviter aux produits de carboniser et de produire des composés cancérigènes.

 

Le Pyrex

Les casseroles en Pyrex peuvent contenir quelques particules de plomb résiduelles. Cependant lors de la fabrication du verre, elles sont emprisonnées dans la masse de verre, et sont donc indélogeables pendant le processus de cuisson. Les casseroles ou plats en verre sont des ustensiles sains et fiables.
A conseiller également pour vos stockages de produits et autant que possible pour remplacer le plastique, surtout au contact de la chaleur. Dans cet article sur les bouilloires sans plastiques, certains modèles en verres ont été proposés dans ce sens.

 

A lire sur la cuisson saine

Le bon choix pour cuisiner : Les cuissons les plus saines, les ustensiles les plus sûrs

Y a t’il un danger à consommer du panga ?

Partages

Le panga dangereux ?Quel danger à consommer du panga ?

Depuis 2009 et un reportage diffusé à la télévision, le panga, un poisson tropical élevé de manière intensive en Asie, n’a pas bonne presse.

Pour autant, on en trouve dans les étals de certaines poissonneries et dans la grande distribution.

Regardez ce reportage très sérieux pour vous faire une idée sur le sujet : émission Capital de M6, « Panga : enquête sur le poisson à prix cassé » de Christophe Brûlé, Eric Nappi, Florent Blanchard, Isabelle Laporte


Qu’est ce qu’un Panga ? par sudotone

 

Comment repérer le panga dans les poissonneries ?

Sa dénomination est Panga ou Pangasius hypophthalmus

Consommation panga, quel danger ?

Depuis des années des crises sont apparues : veau aux hormones, vache folle, dioxine, OGM etc. Depuis, le consommateur est inquiet et s’interroge : peut-il encore faire confiance aux gouvernements pour le protéger au niveau alimentaire ? Peut-il encore se nourrir sans risque ?

L’email que tout le monde a reçu en 2012 était un hoax, car cet email ne provenait pas d’IFREMER.

Cependant lorsque l’on regarde le reportage ci dessus, l’on voit bien que ces informations sont pourtant bel et bien vraies.

Quelques points à éclaircir

Dans le reportage qui est tout de même un peu trop alarmiste, existe quelques inexactitudes. En voici certaines :

Eau boueuse

Une eau boueuse est due à la présence de particules en suspension. Une eau turbide n’est pas forcément contaminée, cela n’a rien à voir. Une eau translucide peut être beaucoup plus contaminée, donc cet argument n’est pas valable.

Une liste de contre-véritées est consultable sur le site du Cirad, vous y verrez que certaines informations du reportage sont un peu erronées.

Mon avis sur le panga

Personnellement ce n’est pas du tout le type de poisson que j’irais acheter, même si le prix est intéressant et pour plusieurs raisons :

  1. le coût carbone doit être énorme puisqu’il faut rapatrier en Europe ces poisson, en avion ou bateau, pourquoi ne pas plutot acheter des produits locaux ?
  2. de nombreuses zones d’incertitude quant à la contamination des eaux d’élevage de cet élevage intensif

Complément : la liste rouge greenpeace

Greenpeace dont le but est la protection des espèces et de l’environnement propose une liste rouges des espèces. Cela signifie qu’elles sont sur-pêchées, en voie de disparition, élevées dans de mauvaises conditions etc…

Informez vous pour n’acheter que des espèces préservées.

Et vous en consommer vous ? que pensez vous de ce poisson ? cela sera il un scandale alimentaire de plus dans quelques années ?

Crédit image :
[markuso] / FreeDigitalPhotos.net

Un mixeur sans plastique

Partage

Un mixeur plongeant en métal, meilleur pour la santé

On le sait bien maintenant, le plastique au contact de la chaleur entraine la livération de certains composés toxiques tels que le bisphénol A, les phtalates etc…

Nous avions évoqué ce sujet à propos des bouilloires en plastiques et nous vous proposions des modèles sans plastiques ou beaucoup moins : voir cet article

Pour un mixeur, le constat est le même que pour une bouilloire, les aliments en contact avec le bras plongeant sont chauds (le mixer plongeur sert notamment pour les soupes).

Cependant pour résoudre ce problème, il existe depuis peu des mixeurs plongeurs en inox, qui évitent donc le contact plastique-produits chauds.

L’on peut par exemple trouver le modèle ci-dessous dont la partie plongeante est entièrement métallique  ce qui limite les échanges possibles que l’on pourrait avoir avec une partie plongeante en plastique

 

        

Même si le titre de cet article est « un mixeur sans plastique »,  j’ajoute ce produit qui ne contient pas de bisphénol et qui peut permettre de remplacer le mixeur plongeant pour réaliser soupes, purées, et petits pots pour bébés.

Il s’agit du robot maxi saveurs qui est polyvalent. Il permet de cuire à la vapeur les légumes, fruits, pour les ramollir avant de les mixer pour en faire de la purée ou de la soupe. C’est en plus un gain de temps important.

Voici comment il fonctionne :

Quels sont les produits de la mer les moins gras ?

Partages

Classement des poissons selon leur taux de matières grasses

Manger moins gras est une préoccupation de plus importante chez une partie de la population. Pourtant les matières grasses sont essentielles à notre organisme.

Il est donc important de ne pas manger trop gras et d’avoir une alimentation équilibrée.

Manger du poisson peut permettre de limiter l’apport en matières grasses tout en mangeant des protéines animales.

Les produits de la mer sont également riches en acides gras insaturés et relativement pauvre en cholesterol.

Dans le tableau ci-dessous, vous pourrez trouver le taux moyen de matières grasses (lipides) des espèces aquatiques : poisson, mollusques, crustacés (valeurs moyennes) relevées le 11/10/2012.

 

Nom commun Nom scientifique Teneur en lipides totaux (g pour 100g)

Teneur en cholesterol (mg pour 100g)

Bar sauvage Dicentrarchus labrax 1,6 58,1
Bar d’élevage Dicentrarchus labrax 4,1 56,8
Cabillaud / morue commune Gadus morhua 0,4 41,5
Crevette tropicale monodon (crevette géante tigrée) Penaeus monodon 0,4 204,5
Hareng gras Clupea harengus 10,6 54,7
maquereau Scomber scombrus 14,2 49,7
Raie Raja spp 0,2 45,5
Huitres creuses Crassostrea gigas 1,7 20,3
Sardine à l’huile végétale (hors huile d’olive) Sardina pilchardus 13,8 70,6
Saumon d’élevage Salmo salar 12,9 55,9
Sole Solea solea 0,4 51,8
Thon germon maigre Thunnus alalunga 1,1 32,9
Turbot d’élevage Psetta maxima 3,8 50,9
Lotte Lophius budegassa 0,2 44,1
langoustine Nephrops norvegicus 0,7 149,1
Lieu noir Pollachius virens 0,9 62

 

Dans notre liste, les produits de la mer ne dépassent pas les 15% de matières grasses.

Les espèces les moins grasses sont (<5% de matières grasses):

  • Cabillaud / morue
  • Crevette tropicale
  • Raie
  • Sole
  • Thon germon
  • Lotte
  • Turbot
  • Huitres
  • Langoustine
  • Lieu noir

Les espères les plus grasses sont (entre 10 et 15% de matières grasses) :

  • Hareng
  • Maquereau
  • Saumon d’élevage

Vous souhaitez connaitre les valeurs complètes pour la plupart des espèces aquatiques, rendez-vous sur nutraqua.fr

Les sodas ne sont pas sains

Partage

Les sodas sont ils dangereux pour la santé ? Qu’en est il des colas ?

Persuadé que les sodas et colas sont relativement dangereux pour la santé, je suis tombé sur un article de blog intitulé : « 3 dangers du coca cola pour la santé « 

Loin de moi l’idée d’incriminer telle ou telle marque. Cependant cet article basé sur des informations scientifique souligne quelques points importants au sujet des sodas et plus particulièrement des colas.

Ce que l’on peut retenir de cet article, sont les dangers potentiels apportés par des ingrédients de certains colas :

  • le caramel de synthèse, utilisé comme colorant pourrait s’avérer cancerigène (source : institut de recherche américain CSPI). Ce caramel chimique contiendrait entre autres de l’ammoniac et des sulfites qui, mélangés, à haute température, pourraient provoquer différents types de cancers (prouvé par des études sur les animaux)
  • l’acide phosphorique (E338) dangereux pour les os et les reins.
    La surconsommation de cola pourrait favoriser ostéoporose et insuffisance rénale
  • L’aspartame, utilisé dans les sodas light est dans le collimateur de plusieurs études scientifiques. On reviendra d’ailleurs sur ce composant dans de prochains articles, car il est vraiment à éviter.

 

Si vous aimez les sodas, je vous conseille donc d’éviter ceux qui contiennent :

  • aspartame (préférez plutôt à la stévia ou avec sucre)
  • acide phosphorique

Généralement, pour ce qui est du colorant caramel, on n’y échappe pas dans un cola.

 

A lire sur le sujet

 

Se soigner naturellement grace aux plantes

Partages

Se soigner grâce aux bienfaits de la nature

 

C’est suite à la lecture de l’article « comment la nature nous soigne », du magazine « ça m’intéresse » de septembre 2011, que j’ai décidé de vous parler des bienfaits de la nature.

Je vous engage bien évidemment à vous procurer ce magazine, soit en bibliothèque ou à le commander si vous désirer le lire en intégralité.

Cet article propose 24 thérapies nouvelles, d’origine naturelle et validée par la science. Cet article aborde par exemple les bienfaits nouveaux découverts pour un certain nombre de produits naturels, en voici une synthèse (A noter que je n’ai choisi de parler que des produits faciles d’accès ou facile à se procurer pour tout un chacun) :

  1. le miel aurait une activité anti-bactérienne, notamment sur les Staphylocoques, les salmonelles ou certains bacilles (source : université de Pennsylvanie). Les plus efficaces seraient les miels de conifères, puis de thym, puis de citrus et enfin les miels multi-fleurs.
  2. l’echinacea permettrait de lutter contre les rhumes
  3. le curry permettrait d’améliorer le transit
  4. le gingembre permettrait de lutter contre les inflammations
  5. les jus 
  6. le thé vert permettrait de protéger la peau
  7. les pepins de pamplemousse auraient un rôle désinfectant
  8. le thym, aurait un rôle antiseptique, antitussif. Ce sont en fait les terpènes qu’il contient qui fluidifieraient les mucus.
  9. La camomille, la valériane, et l’herbe aux chats, auraient un rôle anti-stress (relaxantes et sédatives)

Cette liste non exhaustive, prouve bien que les produits naturels produits par la natures sont sources de nombreux bienfaits.