Le sport pour la santé

de | 22 mars 2013

Cet article a déjà été lu703fois !

SPORTS ET SANTE

(Article invité du site www.osez-courir-santé.fr)

 

sport-et-sante

Crédit photo [photostock] / FreeDigitalPhotos.net

PRENEZ-VOUS SOIN DE VOTRE SANTE ?

Depuis plusieurs années, une mode pour certains une évidence et une manière de vivre pour d’autres, la vente des produits BIO s’est développée de manière régulière dans notre société de consommation.

Après les différents scandales (ils sont de plus en plus fréquents à être dénoncés) sur les fraudes dans l’alimentation, vous êtes de plus en plus nombreux à ne plus faire confiance aux filières alimentaires et autres industriels qui vous trompent. Dernier en date : la viande de cheval en lieu et place de la viande de bœuf. Sans compter l’introduction de tous les  adjuvants et produits chimiques dont personne ne connaît les effets à long terme (et surtout à très long terme) que nous ingurgitons depuis tant d’années. Le sucre, le sel en quantité bien supérieure que nécessaire, les huiles de palme….etc.

En parallèle,

Pour quelles raisons les cancers, les allergies et autres problèmes de santé ont augmentés de manière très significatives et ce même à des âges relativement jeunes.

Ne serait-il pas préférable de manger un peu moins (nous mangeons de toutes façon beaucoup trop) mais manger beaucoup mieux?

Certains  d’entre vous ont déjà ouvert les yeux et commencent à changer leur comportement d’achats en se posant la question: POURQUOI NE L’AI-JE PAS FAIT AVANT ?

Excellente question ! ……….. À laquelle je ne répondrai pas. Vous connaissez sans doute la réponse.

LE MEILLEUR DES MÉDICAMENTS

Mais pouvez-vous répondre ces questions?

Aimeriez-vous :

  • Réduire la plupart de vos médicaments?
  • Avoir des poumons bien oxygénés et en bonne sante?
  • Prévenir la perte de masse musculaire?
  • Entretenir le bon fonctionnement de votre cerveau?
  • Prévenir le déclin des fonctions immunitaires?
  • Prévenir du vieillissement physiologique
  • Résister à la maladie d’Alzheimer
  • Apporter une résistance accrue au cancer
  • Augmenter votre production d’endorphine qui écrase le stress et l’anxiété de la journée et qui permet l’euphorie et le bien être?
  • Tonifier vos muscles?
  • Affiner et modeler votre corps?
  • Mieux fixer le calcium et permettre de retarder une éventuelle ostéoporose?
  • Muscler et renforcer votre cœur?
  • Réduire le taux de mauvais cholestérol?
  • Une aide afin de supprimer définitivement  le tabac?
  • Avoir une peau bien plus souple et belle?
  • Réduire vos rides?
  • Avoir des vaisseaux sanguins mieux irrigués?
  • Réguler votre hypertension?
  • Éviter ou réguler le diabète?
  • Posséder une meilleure endurance?
  • Une meilleure concentration?
  • Stabiliser votre poids….. voir maigrir?
  • Éviter la dépression?

PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE !

Il n’est jamais trop tard pour une activité physique autre que l’activité normale de tous les jours. Que vous ayez de 7 à plus de cent ans. (Après une visite médicale sérieuse et accord de votre médecin)

Je ne parle pas ici de compétition, mais de marche, et/ou de jogging, pratiqués en endurance. C’est à dire d’une manière raisonnée, tranquillement, suivant votre âge et vos capacités du moment. Vous bénéficierez ainsi de tous les bienfaits énumérés ci-dessus.

Les effets psychiques seront immenses, votre estime de vous-même se renforcera, vous vous sentirez plus jeune, vous penserez de manière positive, vous aurez la possibilité de vous faire des amis (es) solides et votre joie de vivre sera renforcée.

On note une amélioration sensible de l’estime de soi chez les sujets entre 55 et 75 ans, et un meilleur bien-être général chez les adolescents en plein bouleversement pubertaire.

Regardez autour de vous ces personnes de tous âges qui partent marcher ou courir, et posez leur ces questions:

  • Pourquoi font-ils du sport?
  • Quels bénéfices en retirent-ils?
  • Leur vie a-t-elle changé depuis qu’ils s’adonnent au sport?

Depuis une vingtaine d’années nous voyons fleurir, de plus en plus de marcheurs et de joggeurs, il y a bien une ou des explications! …………..OUI!

Elles se trouvent dans toutes les lignes que vous venez de lire.

Tous les médecins et cardiologue préconisent sérieusement une activité d’endurance après un infarctus ou des problèmes coronariens. Croyez-vous que c’est juste pour se faire plaisir?

Bien sûr, la marche ou le jogging ne sont pas les seules activités physiques d’endurance. Le vélo, la natation et d’autres sports d’endurance existent également.

Mais sont plus onéreuses de part le matériel, les droits d’entrées, la dangerosité, l’enfermement dans une salle……

La marche et la course sont des activités physiques simples, naturelles et de plein air qui ne demandent pratiquement aucun matériel ou équipement.

Faire attention à son alimentation c’est bien! C’est même très bien! Mais allez jusqu’au bout !

Pratiquer une activité physique en complément c’est encore beaucoup, beaucoup mieux!

Ne vous retrouvez pas dans quelque années à vous posez la même question sur votre santé, pour vous même vos enfants et peut-être vos petits enfants:

POURQUOI NE L’AI-JE PAS FAIT AVANT ?

Amicalement,

Merci à Judicaël de m’avoir permis de m’exprimer sur son site. Son blog contient des articles d’une grande qualité. Continuez de le suivre!

J’assure toute la responsabilité de la véracité des informations contenu dans cet article.

André CANGEMI

5 réflexions au sujet de « Le sport pour la santé »

  1. lucienne
    Bonjour
    la pratique d’activités physiques c’est reconnu est bonne pour notre santé et à tous les âges.Il s’agit de pratiquer en viellissant des pratiques plus axées sur l’endurance et moins intenses pour protèger notre coeur et aussi de lutter contre la prise de poids

    Lucienne

    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article
      Bonjour,

      Oui effectivement à chaque age son sport, en vieillissant on peut passer de la course à pied à la marche par exemple, c’est plus prudent pour le coeur, bien que l’on voit des septuagénaires faire du jogging et être très performants.

      Répondre
  2. jphil
    bonjour
    la quantité de nourriture absorbée et nécessaire est variable selon les individus et dépend du métabolisme de base et de l’activité quotidienne . Cependant quantité et qualité sont indissociable. Oui on peut manger beaucoup à condition de bouger aussi et de ne pas absorber trop de sucres et de graisses
    jphil
    Répondre
  3. Math
    Bonjour, Tout d’abord, excellent article, avec beaucoup de vérités. Cependant, je souhaiterais revenir sur un point.
    Je ne suis pas d’accord quand on dit « Ne serait-il pas préférable de manger un peu moins ». Je ne pense pas que le problème vienne de la. Personnellement je mange beaucoup, je n’ai pas de surpoids et je me sens bien dans ma peau.
    Je pense qu’il ne faut pas se tromper de problème. A mes yeux, ce n’est pas la quantité qui pose problème, mais la manière dont certaines personnes se nourrissent.
    De nombreuses personnes ne savent plus manger, se mettre autour d’une table autour d’un bon repas. Non, ils préférent grignoter à droite à gauche, à n’importe quelle heure de la journée. La société change et les habitudes de « consommation » tendent à changer. Peut être à cause des fastfoods, d’un société où tout va plus vite, dans laquelle on ne prend pas le temps de faire les choses, de manger autour d’une table en famille etc…

    A mon sens, on peut manger beaucoup, bien sur sans faire trop d’excès, mais ce qui est important, c’est de faire 3 repas par jours ne pas grignoter entre les repas, manger des choses seines, des légumes, de la viande, du poisson. Varier son alimentation.
    Et par dessus ça, pratiquer un sport de manière quotidienne, là non plus pas dans l’excès.

    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article
      Bonjour,

      En effet il, faut éviter un certain nombre de pratiques comme le grignotage. Manger à heures fixe, de manière équilibrée, des produits le plus naturel possible (qui vienne du jardin pourquoi pas).

      Une activité physique permet quant à elle d’utiliser une bonne partie de l’énergie acquise par la nourriture.

      N’oublions pas quand même que les apports nutritionnels conseillés sont très vite atteint lorsque l’on mange des plats cuisinés ou du fast food et que l’on mange vite « trop », c’est ensuite très difficile à éliminer même avec une activité importante.

      Salutations

      Répondre

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.